Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 01:56


Un nouvel épisode de l’affaire de l’aéroport du 14 janvier surgit à la surface, reporté par Mediapart. De nouvelles révélations sur la fuite de ZABA, basées sur des copies des auditions des figures qui ont marqué l’affaire de l’aéroport.


Nous vous présenterons ce résumé des événements les plus marquants de cette fameuse affaire.


Le 14 janvier, vers 19h, Après la diffusion à TV7 la vacance du pouvoir par Mohamed Ghanouchi, ZABA annonce à ce dernier par l’intermédiaire de son secrétaire « Hsen Ul Ouertani » son retour pour le lendemain matin, et démentir son communiqué tout en annonçant dans la soirée sur TV7 son retour pour le lendemain.


Ghanouchi transmet l’appareil à Fouad Mebazaa, qui à son tour, le transmet à Abdallah Kallel, qui répond au président que les trois hommes l’attendront à l’aéroport le lendemain.

A ce moment là, le colonel Sik Salem, chargé de la sécurité du palais présidentiel, ordonne au secrétaire « ماعادش تعديو حتى ربّ تاليفون   ».



Vers 20h, le ministre de la défense Ridha Grira ordonne, selon le général Laajimi, la mise à disposition d’un appareil C130 pour faire fuir les Trabelsi à Djerba, qui a été conduite par le colonel Lyes Lemnekbi à la base de l’armée de l’air de l’Aouina.


Le général Laajimi répond : « «Je ne peux pas, M. le ministre, les civils ne sont pas habilités à monter à bord d'appareils militaires. D'autant plus que je ne peux pas prendre la responsabilité de faire fuir ces individus, dans un de mes appareils, nous avons été filmés en train de les prendre sous notre responsabilité (par les hommes de Samir Tarhouni et la TV Nationale) ».


Grira : « Appliquez mes ordres, et trouvez un moyen de les faire fuir ».


Le général Laajimi sollicite directement l’avis du général Ahmed Chabir, chef des renseignements militaires, qui lui exprime son avis défavorable.


            Vers 22h, ZABA arrive à Djeddah, quelques minutes après l’atterrissage, le pilote Mahmoud Cheikhrouhou appelle sa famille pour les rassurer. Ces proches lui annoncent que ZABA n’est plus le président, il contacte aussitôt Nabil Chattaoui, PDG de Tunisiair, lequel appelle à son tour Ghanouchi pour obtenir des instructions, celui-ci lui répond : « Fais ton travail ». Le PDG ordonne au pilote de rentrer immédiatement en Tunisie.


Le lendemain, vers 7h30, une réunion de crise est organisée au siège de ministère de l’intérieur où Ghanouchi, Grira, Ahmed Friaa, se sont réunis, et Ghanouchi est décidé à inculper et faire condamner l’ancien chef de la garde présidentielle Ali Seriati pour crime contre l’état.

A l’issu de cette réunion, les participants à  la réunion décide de ne plus permettre au président à ZABA de revenir en Tunisie occuper ses fonctions.


Ghanouchi contacte Hamed El karoui pour convaincre Fouad Mebazaa afin d'accepter de prendre le relève, étant donné qu’il a refusé la veille. C’est cette passation de pouvoir que ZABA, dans la lettre écrite et transmise à Mediapart « La source de cet article », qualifiera plus tard de « coup d’état ».


Selon Ghanouchi, plus personne n’osait prendre ZABA au téléphone, qui doit se faire passer pour un émir saoudien du nom d’Ahmed, afin que le standardiste du premier ministre le mettre en contact avec Ghanouchi. ZABA  lui demande de lui faire parvenir des effets personnels. Par la suite, Ghanouchi ordonne à con ministère de ne plus lui transmettre aucun appel provenant d’Arabie Saoudite.


Le compte rendu de l’audition du Colonel Samir Tarhouni, de la brigade anti terrorisme de la police : 



T2

T 1


 

Le compte rendu de l’audition de Mohamed Ghanouchi, ancien premier ministre :

 G1G 2G 3
G 4



G 5G 6

 

Vous trouverez dans la prochaine partie de cet article, plus de révélations et des comptes rendus des auditions du Général Rachid Ammar, et de Ridha Grira.

Soyez au RDV....


Partager cet article

Repost 0
Published by Authentic Revolution - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Authentic Revolution
  • Authentic Revolution
  • : Only God Can Judge Me, Now!! https://twitter.com/AlaaHajlawi
  • Contact

Zik To Listen & Read

Recherche