Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 23:39

Le Skype : Avec les nouvelles technologies, la porte du dirigeant peut être toujours ouverte, il peut être plus disponible pour toute l’équipe qui s’il était perché dans un bureau au 4ème étage. En une seule journée, on peut communiquer avec plus qu’une cinquantaine des salariés via Skype et les e-mails.


Le cyberentrepreneur a trouvé un style de management qui étonne plus d’un patron. Il ne dirige pas en ayant mis en place un management par l’absence. Au contraire, il a inventé le management numérique de l’hyper-présence.

La net-étiquette veut que tout le monde se tutoie, mais cela n’empêche par le respect de la hiérarchie


La Zen attitude :Chaque Semestre, tous les employés se réunissent dans la salle de repos, en mettant de la musique et des bougies et chaque participant bénéficie d’un massage assis de 30 minutes.


La générosité par principe :Selon le modèle Google, la course à l’innovation suppose de recruter les meilleurs, et pour cela, il faut verser aux collaborateurs des salaires supérieurs à ceux qu’ils obtiendraient chez les concurrents. Les entreprises savent qu’en retour, les salariés feront plus d’efforts pour les remercier de leur générosité.


Le Soyons Francs :Le oui, oui, toujours d’accord avec le boss, ne fait pas avancer le monde. Par exemple, les managers de Renault sont formés à recevoir des feedbacks francs de la part de leurs collaborateurs, quelles que soient leurs opinions et positions dans la hiérarchie, tout en remerciant un salarié d’avoir eu le courage d’avoir eu le courage de dire ce qu’il pense.


After Works :Pour récompenser ses collaborateurs, le dirigeant organise un After Works ou un summer day, au cours duquel, toute l’équipe visite une exposition dans un musée avec un guide, suivie d’un cocktail ou diner.


Prime au bonheur :Plutôt qu’une prime au résultat, pourquoi ne pas instituer une prime au bonheur, le salarié qui est heureux reçoit une prime. A terme, c’est tout bénéficie pour l’entreprise qui sait qu’elle peut compter sur lui.


Le world Café :Pour faire une cure d’innovation, le dirigeant peut aguerrir aux pratiques collaboratives. Avec un café servi aux salariés, par tables de 4 ou de 6, les participants débattent d’un sujet pendant 20 minutes. Au rond suivant, ils changent de tables. Un hôte y reste et résume la conversation précédente aux nouveaux arrivants, qui l’enrichissent à leur tour. Au bout de plusieurs rounds, une synthèse des idées est présentée.

 

Le Manager, où plutôt le ManaDJER, DJ de sa boîte, il n’est plus un chef d’orchestre, mais un DJ qui crée de l’ambiance dans l’entreprise, donne le bon temps aux équipes. Il maintient un état permanent d’excitation, de surprise et donc de motivation. Il donne le goût et l’énergie au travail et conserve ainsi ses meilleurs collaborateurs.


Fort de ce constat, Manager à contre-courant à travers les idées évoquées ci-dessus ou à travers d’autres initiatives, parait une solution vitale au dynamisme de la force humaine au sein de l’organisation.

 

 Cliquez pour visualiser la première partie de cet article

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Authentic Revolution - dans Economie & Management
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Authentic Revolution
  • Authentic Revolution
  • : Only God Can Judge Me, Now!! https://twitter.com/AlaaHajlawi
  • Contact

Zik To Listen & Read

Recherche